Base 3.0 de l'Espace multimédia de la médiathèque de Roanne
Header

Passer de Blogger à WordPress, yah, ze pozibl !

mai 31st, 2011 | Posted by Roanne Ateliere2m in Bons plans

…Mais cela nécessite du temps et quelques compétences !

Nb : Nous prenons le cas d’un blog déjà bien fourni avec pas mal de widgets sur Blogger, à savoir le nôtre… et qui sera hébergé sur un serveur payant. (Car WordPress peut aussi s’utiliser en ligne gratuitement.)
Ce travail pourra cependant paraître (ou être) moins compliqué pour quelqu’un administrant un blog plus basique n’utilisant pas trop de widgets. (ie : Simples notes avec photos par exemple.)

Il va falloir tout d’abord :

La structure montrant les menus

La structure montrant les menus

1 – Comprendre la nouvelle architecture du logiciel : à savoir les Menus, (insérables) sur une Page (statique); les Widgets, importables dans une ou plusieurs colonnes.

Le nombre de colonnes et le nombre de menus autorisés dépendent du thème choisi dans la bibliothèque de base fournie.

Cependant, ce thème peut être compatible avec certains widgets, …ou pas !
Il faudra probablement alors aller en chercher d’autres sur le web, et parfois accepter de donner quelques dollars.

La liste des extensions présentes

La liste des extensions présentes

2 – Comprendre que les widgets, à l’inverse de Blogger, ne tombent pas tout cuit dans l’administration du blog, mais sont des plug ins (des extensions) à installer si besoin.
Certains sont déjà présents, mais beaucoup, qui pourront vous apparaître utile devront être téléchargés et installé via FTp sur le serveur qui héberge le blog.

Ils apparaîtront alors dans le menu « Extensions ». Il faudra penser à les activer si ce n’est pas le cas.

Réglage d'une extension

Réglage d’une extension

3 – Ces extensions (plug ins) nécessitent des réglages.

Vous trouverez ces réglages dans un des menus déroulant de la colonne de gauche de votre administration. Notez qu’au fur et à mesure que vous rajouterez des plug ins, la hauteur de ce menu déroulant augmentera.
Il faut repérer son extension à cet endroit et lui indiquer des règles de base.

Exemple de widgets installés et agencés

Exemple de widgets installés et agencés

4 – Attention de ne pas confondre Widget et plug ins.
Les widgets ont leur propre menu déroulant et se présentent sous forme de bloc que l’on peut déplacer sur sa page, tandis que les plug ins prennent directement effet au sein de la note, en administration.
Ie : si vous avez ajouté un plug ins pour permettre le partage de vos notes publication sur Facebook, Linkdin…etc., vous utiliserez par exemple le Plug ins « Sociable« .
Le simple fait que celui-ci apparaisse dans la colonne « Réglage », fera que vos notes verront apparaître les boutons de partage comme par magie.

Compatibilité : un souci

Par contre certains plug ins ne sont pas compatibles avec certaines versions de WordPress (exemple en mai 2011 sur la version 3.1, avec « Slideshare« , permettant normalement d’intégrer une présentation grâce à un short code à intégrer au sein de la note). Mais cela ne fonctionne pas à ce jour avec la nouvelle version.

Bref, pas gagné, mais les communautés de développeurs et les forums liées au Libre sont nombreux et actifs.. c’est bien tout l’intérêt de franchir le pas afin d’obtenir ce que l’on veut, c’est à dire une vraie indépendance, et un savoir. mais il faut s’armer de patience.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 Both comments and pings are currently closed.